Un premier Comité Technique pour la Charte Forestière

Le 24 juin 2019 s'est tenu le premier Comité Technique de la Charte Forestière du Territoire Figeac Quercy Vallée de la Dordogne.

En construction depuis janvier 2019, la Charte Forestière sera opérationnelle dès 2020. Elle permettra aux deux communautés de communes du Grand Figeac et de CAUVALDOR (Pôle d’Equilibre Territorial et Rural Figeac Quercy Vallée de la Dordogne) de se doter d’un outil d’aménagement et de développement économique sur le secteur Forêt/Bois. L’objectif principal est de redynamiser la filière et de l’inscrire dans une gestion durable et multifonctionnelle du patrimoine forestier du territoire.

La première phase de diagnostic est en cours de finalisation, et un diagnostic dit « anticipé » a d’ores et déjà été partagé le 24 juin 2019 lors d’un premier Comité Technique de la Charte. Composé de structures institutionnelles et d’acteurs privés, mais aussi d’élus volontaires, ce premier Comité a réuni près de 40 personnes à la salle polyvalente de Bio ! Le diagnostic a été présenté dans son ensemble, travail un peu long mais qui pose des bases communes pour engager ensuite des réflexions plus opérationnelles. Suite à ce partage, deux groupes se sont constitués afin d’aller plus loin sur les objectifs opérationnels à mettre en œuvre dans le cadre de la Charte. Ces deux groupes ont traité du rôle économique de la forêt, une ressource pour le territoire, en distinguant la partie AMONT de la partie AVAL, mais tout en faisant des liens, pour se rendre compte que la structuration d’une filière locale passe par la connaissance de toutes les activités du territoire. Déjà, des pistes d’actions ressortent : animer durablement la filière, aider les collectivités à mettre en avant le bois dans la construction, valoriser les métiers du bois et soutenir les activités innovantes, mais aussi remettre en avant et restaurer les haies du territoire, et redynamiser la gestion forestière et l’entretien des bois pour une meilleure qualité de l’eau et plus de fixation de carbone. Les idées ne manquent pas, et le territoire se dote peu à peu de forces vives pour aller plus loin dans sa politique de développement durable du patrimoine forestier. Le format de la rencontre n’a pas permis de traiter de l’ensemble des rôles de la forêt, mais le prochain Comité Technique n°2, fixé au 03 octobre prochain, servira à aller plus loin sur les aspects environnementaux, sociaux et paysagés qu’apportent les forêts. Nous espérons autant de succès que pour le premier !