La CFT de notre territoire est aujourd’hui dans les dernières à être initiées. Elle bénéficie donc de toute l’expérience du réseau des CFT françaises, et particulièrement de notre région. L’Union Régionale des Communes Forestière (URCOFOR) est missionnée pour accompagner la création des Chartes Forestières. De plus, elle anime le réseau des Chartes, et de fait anime un observatoire des CFT qui concentre toutes les expériences existantes.

 La CFT du Pays Bourian voisin, lancée dés les débuts du dispositif en 2001, a montré son efficacité et les élus ont décidé de la renouveler sur le même pas de temps que la nôtre mais à l’échelle du Grand Quercy. Cette nouvelle charte partagera avec la nôtre une limite administrative, mais surtout un territoire : les Causses du Quercy et son Parc Naturel Régional.

Avec son voisinage, notre territoire a un rôle important à jouer : se mettre en cohérence avec les programmes voisins pour une plus forte efficacité de ses actions sur un territoire plus vaste, mais surtout de dynamisation du secteur qui présente de nombreux acteurs sur les territoires voisins.

D’expérience, les CFT montrent de nombreux intérêts pour les territoires :

 

·         De la concertation : collectivités locales et acteurs de la filière se rencontrent et travaillent ensemble

·         Un accord de tous sur les priorités stratégiques

·         Des actions proposées avec un argumentaire, permettant de donner de la lisibilité aux partenaires financiers

·         Un caractère opérationnel, avec une équipe en mode projet et des actions pilotes à mener

 

Elles se construisent en trois phases principales:

 

·         L’INITIATIVE : par des acteurs locaux pour répondre à un ou plusieurs enjeux

·         L’ELABORATION : animation de la concertation pour élaborer un document écrit à signer par tous les acteurs

·         LA REALISATION : Convention d’application conclues entre les parties prenantes pour réaliser un projet défini et financé

 

Si la première phase est aujourd’hui initiée par nos élus de Communautés de communes, il est important d’en mobiliser d’avantages pour assurer un portage politique cohérent au niveau du territoire. Tous les élus peuvent être mobilisés sur la mise en place d’une telle stratégie, qu’ils soient directement impliqués dans l’économie du Bois et de la Forêt, ou sur tout autre enjeu porté par la CFT dans le cadre de la multifonctionnalité de la forêt. La diversité du portage politique de cette action assurera sa bonne marche et son efficacité.

 

Les élus ont une réelle responsabilité a portée pour l’avenir du territoire et de cette ressource, notamment afin de porter un message au plus près des habitants, pour modifier leur perception de la forêt.